Les soutiens-gorge sans armatures en fabrication française

Le 27 juin 1889, Herminie Cadolle présente lors de l'exposition universelle de Paris le premier soutien-gorge moderne sous le nom de Bien-être. Il s'agit d'un corset coupé en deux sous la poitrine, plus confortable pour les femmes... En 1913, Mary Phelps Jacob crée un soutien-gorge séparant les deux seins.

Avec la Première Guerre mondiale, les femmes en Europe se retrouvent en activité et le corset ce n'est pas très pratique pour travailler les champs, pour être des femmes utiles sur des champs de batailles, ou ne serait-ce que pour respirer... Ah oui tiens, les femmes respirent? Herminie Cadolle et son Bien-être prenne la place du corset mythique et on souhaite la bienvenue au soutien-gorge !

Depuis le soutien-gorge chez les femmes ne cessent de se réinventer, jusqu’à proposer aujourd’hui les soutiens-gorge sans armatures ! Une avancée qui s’explique par l’émancipation des femmes, un nouveau regard sur nos corps et un retour au naturel!

MALINE C’EST LA VOLONTÉ DU SOUTIEN GORGE SANS ARMATURES MADE IN FRANCE

Maline, c’est d’abord Pauline, qui a créé la marque en pensant à ses amies et elle, qui ne veulent sacrifier ni le style, ni le confort. Un vrai sujet quand on est férues de mode et aussi adeptes d’un lifestyle décontracté dans nos vies actives !

Pauline a créé une marque de lingerie et de bain avec des hauts, sans armatures fabriqué en France. Les premiers modèles de Maline, pour les maillots de bain de la saison 2020 étaient déjà une collection sans armatures, un vrai choix! 

  • Deux raisons à ce choix du sans armatures: il n’existe pour le moment pas de solution éco-responsable aux baleines, et c’est un sujet qui compte pour elle.
  • Et la seconde raison, c’est que l’on souhaite apporter du maintien qui ne soit pas inconfortable: fini de courir enlever son soutien-gorge en rentrant, et avoir des traces sur notre peau des armatures qui nous ont heurtées!

J’ai rejoint Pauline (C’est moi, Rachel qui écris cet article) au moment du lancement de l’aventure de Maline, et j'ai une morphologie radicalement différente de celle de Pauline. Je fais un 44 là où Pauline porte du 34/36, un bonnet E contre un bonnet B, et pourtant?

La même envie, porter des sous-vêtements confortables au quotidien: créer une première collection de lingerie avec des soutiens gorges sans armatures, disponible du 34 au 48, et jusqu’au bonnet G! Un challenge technique!

Commence alors le travail pour vous proposer deux ensembles confortables, doux sur la peau, et avec du style, astucieux, durant l’été 2020.

POURQUOI LE SANS ARMATURES DEPUIS NOS TOUT PREMIERS SOUTIENS-GORGES ?

Depuis le confinement et l’avènement du télétravail, nos habitudes ont vraiment changé, combien d’entre vous ont investi dans un sweat-et-un-jogging-tout-doux? Maline propose de vous accompagner dans votre quête de la lingerie ultra-confortable, sous votre homewear, lors de vos réunions Zoom ! 

La lingerie sexy pleine de rubans, c’est sympa quand vous êtes dans un petit moment intime, mais chez Maline, on cherche à se faire plaisir à soi: du self love avant toutes choses! 

Bouger, vivre, s’exprimer, sans jamais se sentir opprimées et blessées par ses sous-vêtements!

“L’hypothèse du Dr Jean-Denis Rouillon "Si la femme met un soutien-gorge dès l'apparition de ses seins, l'appareil suspenseur ne travaille pas correctement et ses tissus de suspension se distendent", suggérait-il à l'AFP.

Les recherches du Dr Rouillon ayant été menées sur un groupe trop restreint, ces résultats ne peuvent pas être généralisés et il est difficile d'en tirer des conclusions. Les changements décrits par ce médecin ont cependant été constatés par certaines femmes ayant opté pour le "no bra".

C'est le notamment le cas de Clémentine Lavotte, qui témoigne dans le Huffington Post. Un an après l'arrêt des soutien-gorge, elle constate que ses seins ne tombent pas, que ses tétons sont moins sensibles, qu'elle n'a plus de douleurs dorsales, qu'elle se tient plus droite qu'avant, mais surtout... qu'elle se sent plus libre. "J'ai libéré ma poitrine. Et c'est sans doute, l'une des meilleures décisions de ma vie !", raconte-t-elle.”

 

Nous proposons une solution intermédiaire au No bra pour les femmes se sentant plus à l’aise avec une poitrine maintenue, mais respectant davantage la forme naturelle de la poitrine et sans la comprimer.

 

Maline, lingerie française sans armature

Le petit plus de la fabrication française pour vos soutiens-gorges Maline

Maline fabrique toutes ses collections en France. La Région Rhône-Alpes dans laquelle nos ensembles sont conçus et fabriqués, est la région de France la plus spécialisée en lingerie et bain. Nous profitons de ce savoir-faire dans notre atelier partenaire à Bourg en Bresse qui a été le fief de Lejaby et repris par Agathe, la nouvelle directrice, il y a 7 ans.

Pour le développement des ensembles, nous avons travaillé avec Emilie, modéliste experte en lingerie et bain, qui nous a proposé des solutions techniques pour apporter du soutien sans armatures.

Sur la brassière Rachel, l'élastique sous poitrine est réglable dans le dos, permettant de s’adapter à différents tour de dos, et les bretelles sont plus larges pour éviter le cisaillement et être le plus confortable possible !

Sur le triangle Pauline, nous avons choisi des finitions fourreau sans coutures pour plus de confort sur la peau, et des élastiques d’une grande douceur.

 

Nos fournitures sont fabriquées en France et en Europe, certifiées Oeko Tex standard 100, le tissu italien recyclé  ECONYL®, et les ensembles sont entièrement conçus à Bourg en Bresse.

Des questions? Nous sommes toujours disponible pour vous apporter plus de précisions sur nos choix!

 

DECOUVRIR LA COLLECTION