Throwback : la lingerie à travers les époques.

"Les plus beaux vêtements qui puissent habiller une femme, ce sont les pièces de lingerie qu’elle aime."
Oui, on a un peu modifié la célèbre citation de Yves Saint Laurent, mais promis ça en vaut la peine !

Quoi de mieux que de se sentir à l'aise avec une belle lingerie, qui plus est ultra confortable ? Nothing. Ou alors un bon mœlleux au chocolat, ou peut-être un soleil lyonnais (c'est tous les jours la grisaille en ce moment).
Trêve de bavardage, c'est bien joli tout ça mais, il faut savoir que la lingerie a une loooongue histoire. La lingerie confortable, elle, plutôt courte... et ça n'a pas toujours été aussi évident pour les femmes.


Histoire de la lingerie

Depuis des siècles, la lingerie féminine et le rôle qui lui a été attribué n'ont cessé d'évoluer. Utilisée pour effacer les courbes, être fonctionnelle ou mettre valeur le corps... La lingerie est une véritable épopée à fleur de peau.


Courbes camouflées

Les première traces de la lingerie remontent à l'Antiquité. À cette époque, les standards de beauté étaient plutôt androgynes (un physique qui laisse planer le doute sur son genre), donc la lingerie n'avait qu'un rôle utilitaire et prenait la forme de bandage et tunique. On est loin du soutien-gorge d'aujourd'hui ! Le bandage permettait de maintenir et compresser la poitrine, quant à la tunique, très ample, elle noyait la silhouette pour camoufler la féminité.


Corsage et vertugadin

Il faudra attendre la Renaissance, entre l'époque médiévale et moderne, pour voir s'effectuer de profonds changements. Il en est de même pour les dessous, qui peu à peu acquièrent une dimension esthétique. Ainsi, on voit apparaître le vertugadin, une armature placée autour des hanches pour donner de l'ampleur à une robe. Il était porté avec un corsage pour maintenir le corps des femmes droit, pour une posture plus noble. La taille était largement réduite au point de comprimer les côtes.


Oh jolie dentelle....

C'est au XVIIe siècle qu'une véritable admiration est émise par les hommes et les femmes pour la dentelle. Synonyme de luxe et d'élégance, on laissait volontiers dépasser de sa robe une partie du corsage ou de la dentelle.
Le corset, quant à lui, est plus court qu'auparavant, il ne comprime plus les seins OUF ! Mais reste tout de même très rigide pour une silhouette conique.
Pour information : à cette époque les femmes ne portent toujours pas de culotte malgré que Catherine de Médicis (1519-1589) soit parvenu à faire porter des pantalons de lingerie (ancêtres de la culotte) aux dames de sa Cour. Mais ceux-ci ont vite été délaissés.


Apparition du soutien-gorge et de la lingerie fonctionnelle

C'est à partir du XIXe siècle que le premier prototype de soutien-gorge voir le jour. Par Hermine Cadolle. Celui-ci est lié au corset, aaaah il a la vie dure lui, mais apparement il se perfectionne pour s'adapter à la vie des femmes. Mouais...

histoire de la lingerie - premier prototype de soutien-gorgesource : imago-images

C'est aussi le moment où le pantalon de lingerie réapparaît, c'est quand même plus pratique. ;)


1914, la Première Guerre Mondiale

Cette date bouleverse le quotidien des hommes et des femmes. Celles-ci sont appelées à travailler pour pallier à l'absence des hommes partis au front. Les vêtements ainsi que la lingerie s'adaptent, ils se doivent d'être pratiques, discrets et non sexy.
En 1918, hop la culotte fait son entrée et elle balaye les pantalons de lingerie. Ciao !


Les années 50, l'âge d'or de la Pin-Up

Poitrine saillante (coucou le soutien-gorge obus), taille de guêpe (coucou la guêpière) et hanches bien rondes... les stars de l'époque n'hésitent pas à se dévoiler. Hello Marylin !

histoire de la lingerie - lingerie pin-upsource : marilyn-pour-toujours.over-blog

La libération et la révolution sexuelle à partir de 1960 !

Le corps des femmes se dénude, elles se libèrent ! Fini les gaines, soutien-gorges et autres sous-vêtements. Sur les plages niçoises et à Saint-Tropez, les femmes font du topless. Ailleurs dans le monde, des féministes jettent leurs soutien-gorges à la poubelle s'opposant ainsi à l'oppression sexuelle. Les femmes sont désormais maîtresse de leur corps.

histoire de la lingerie - topless à St Tropezsource : messynessychic

La nudité n'est plus taboue et les années 70 sont marquées par l'envie de naturel, du NO LINGERIE ! Yaaay free boobs ! Jusqu'à la sortie des films érotiques, qui contribuent au retour de la lingerie très sexy.


Today... qu'en est-il ?

Qui dit nouvel ère, dit nouvelle représentation de la féminité. Cette fois elles sont nombreuses et font écho aux évolutions sociétales marquées par la libération de la parole des femmes pour redéfinir leur rapport à leur corps, à l'intimité et à la séduction. Mais également aux évolutions marquées par les nouvelles tendances de consommation plus responsables et  aux valeurs émergentes actuelles prônant l'acceptation de soi, l'empowerment et l'inclusivité.

Maline est ainsi la marque qui réconcilie les femmes avec la lingerie fine, belle et ultra confortable. Mais surtout de la lingerie plus inclusive (à notre échelle) et éco-responsable, en passant par une fabrication 100% française à partir de tissus recyclés ou biosourcés.

 

 

Reste sereinement en contact avec nous (c'est toi qui décide de la fréquence)  et reçois -10% sur ta première commande en t'inscrivant à notre newsletter en cliquant ici.