maillot-de-bain-féminin-histoire

A little story

09 March 2020

Maillot de bain féminin : a little story

À de nombreuses reprises, le maillot de bain féminin a été remodelé. Témoignant des évolutions sociétales successives, celles des mœurs, des regards, il fut aussi le symbole de l'émancipation des femmes. Petit retour en arrière...

Toutes à couvert ! Tel était le leitmotiv de rigueur avant l’apparition du maillot de bain féminin au milieu des années 1800. À cette époque, les femmes se baignaient encore totalement couvertes, vêtues d’un costume de bain. Celui-ci se composait en règle générale d’un pantalon, d’une chemise, d’une ceinture et d’un bonnet. Elles se changeaient dans des cabines de bain, puis elles étaient transportées jusqu’à la mer à l’abri des regards indiscrets. Ce n’était qu’à ce moment-là qu’elles pouvaient profiter de leur baignade. Et ce, en dépit de leur confort et de leur hygiène personnelle. Le seul but était donc de dissimuler leur corps le plus possible. Ainsi, les femmes étaient passibles d’être arrêtées si la tenue était au-dessus du genou !

C’est seulement en 1905 que l'athlète australienne Annette Kellerman, visionnaire, se vêtit d’un maillot de bain féminin un pièce épousant ses formes. C’était sur la plage Revere à Boston. Elle fut rapidement exclue du lieu. En effet, ses détracteurs jugeaient que sa tenue perturbait trop les mœurs. Et pourtant, nombreuses furent celles qui la suivirent dans le mouvement qu’elle initia. C’est ainsi que dans les années 40, les maillots de bain deux pièces couvrant le nombril et les seins firent leur entrée remarquée sur les plages du monde entier.

Maillot de bain féminin : le bikini

En 1946, le couturier Louis Réard créa son premier modèle deux pièces échancré, audacieusement appelé “bikini”. Commercialisé dans une simple boîte d’allumettes, il avait pour slogan : “le bikini, première bombe anatomique”. Et pour cause : le lancement de ce nouveau maillot de bain féminin succédait à l'opération Crossroads, nom donné à une série d'essais nucléaires qui eurent lieu dans l'atoll de Bikini au cours de l'été 1946. Il s’agissait des premiers essais atomiques depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le bikini fit tellement polémique que même les mannequins refusaient de le porter. Toutefois, Louis Réard put compter sur Michelle Bernardini, une danseuse nue du Casino de Paris, pour en faire la promotion. Par la suite, le bikini fut interdit sur de nombreuses plages. L’idée ? Qu’aucune fille ne puisse le porter tant qu’elle avait une once de décence. Mais en 1970, le bikini devint un symbole de revendication. Dès lors, il incarna l’émancipation des femmes voulant se libérer des diktats masculins.




Aussi dans Blog Maline

Un été qui sera attendu comme jamais !
Un été qui sera attendu comme jamais !

13 May 2020

Pour faire de tes prochaines grandes vacances un été bien-être et écoresponsable, Maline a mis les petits plats dans les grands !

Lire plus

Le Nylon ECONYLⓇ
Le Nylon ECONYLⓇ

28 April 2020

Le nylon, c’est top pour tes maillots de bain. Mais ça pollue tellement la planète ! C'est pourquoi Maline a fait le choix du nylon ECONYLⓇ.

Lire plus

3 contenus qu'on aime consulter pendant le confinement
3 contenus qu'on aime consulter pendant le confinement

21 April 2020

On se cherche des occupations, et nous avons décidés de vous proposer des contenus que nous avons aimé pour vous occuper durant le confinement!

Lire plus

Mettez un peu de Maline dans votre vie

Inscris ton prénom et ton adresse e-mail pour qu'on reste en contact ! (promis, pas de harcèlement 😉)

x