Maline & l’importance de l’économie circulaire dans notre démarche

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du modèle économique, dont beaucoup d'entreprises éthiques évoquent les bénéfices, et que j’ai choisi pour lancer Maline. C’est moi, Pauline, à l'origine de Maline, qui vous parle de notre démarche globale, basée sur le modèle de l’économie circulaire.

 

1- L'ECONOMIE CIRCULAIRE, QU'EST CE QUE C'EST ?


L’économie circulaire est un modèle économique de production de biens et de services en cercle vertueux à l’instar du modèle économique le plus répandu actuellement : l’économie linéaire c’est-à -dire : extraire, fabriquer, consommer, jeter.


Ce modèle circulaire  consiste à produire en limitant au maximum la création de nouvelles matières, l’utilisation de ressources naturelles limitées, le gaspillage et la création de déchets.  L’économie circulaire s’adapte très bien au secteur de la mode, bien qu’il ait été à milles lieux d’être le modèle prédominant depuis l'avènement de la Fast fashion, qui se soucie assez peu de son impact écologique. Parlons donc de l’économie circulaire appliquée au secteur du textile.

 

2- "MALINE, MODÈLE ÉCO-PENSÉ/ÉCO-CONÇU DE LA CRÉATION DU FIL À LA FIN DE VIE DU PRODUIT"

C’est le crédo de notre marque. Est-ce que c’est une démarche d’économie circulaire? Oui, mais en revanche, peut-on parler de modèle innovant ? Pas tout à fait. 

 

La recette de l’éco-conception de la matière première.

Selon l’étude de Ocean Clean Up foundation en 2018 (mettre le lien https://www.nature.com/articles/s41598-018-22939-w) la moitié des déchets flottants trouvés dans les Océans sont des filets de pêche. Et les filets de pêche sont faits en Nylon, tout comme la plupart des maillots de bain, des collants, des sous-vêtements et des vêtements de sport. 

 

 

Depuis 2011, la société Aquafil, du même groupe que notre fabricant de tissu, a travaillé au développement d’une technologie innovante pour créer la fibre de tissu Econyl. En outre, avec la fibre ECONYLⓇ , les fabricants de tissus font des moquettes, des tapis, des vêtements de sport et les tissus servant à la fabrication des maillots de bain Maline. 

 

La fabrication de ce fil recyclé est moins énergivore, et représente une réduction de 55% des émissions de C02  versus une production classique. Ce fournisseur italien favorise le zéro-déchet et un cycle de vie circulaire. 

 

 

Notre parti pris, chez Maline, et pourquoi nous choisissons cette matière recyclée pour l’instant est qu’à notre sens, c’est une bonne alternative pour dépolluer les Océans, re-valoriser ces déchets, et ne pas créer de matières vierges. Nous avons très bon espoir de voir arriver de nouvelles technologies, encore plus soucieuses de l’environnement.

 

3- LES PHASES DE DÉVELOPPEMENT CONSCIENCIEUSES DES PRODUITS.

Une fois les croquis dessinés en interne chez Maline, nous rencontrons Emilie, modéliste spécialisée en lingerie et Bain, qui travaille sur les patronages. La deuxième phase de travaille avec Emilie consiste en deux prototypages car nous travaillons la plupart du temps sur les tailles 36 et 44, qui sont nos tailles à Rachel et à moi. 

Après les aller-retours et les modifications, qui peuvent aller jusqu’à 4 phases de prototypages, que nous essayons et modifions, Emilie réalise les fiches techniques. Cela permet de budgétiser les produits et cela servira ensuite aux couturières de l’atelier pour travailler sereinement avec les informations techniques, et sur la coupe des tissus dans chaque taille. 

Les patrons sont pensés pour créer le moins de déchets possibles grâce aux placements sur la machine de découpe laser et aux logiciels d'optimisation.

(ajouter photo phase de développement) 

 

L’économie circulaire c’est produire avec beaucoup de bon sens

 

Les deux engagements fort de l’économie circulaire sont le respect de l’humain et des conditions de travail.

Tout ce que nous utilisons, pour confectionner nos produits, provient de France , d’Italie ou d'Espagne. Cela doit garantir des emplois avec un salaire respectant les minimas sociaux et une couverture sociale. Nous travaillons sur recommandation de notre atelier français, auquel nous allons chaque mois depuis près de 2 ans.

Malheureusement, certains ateliers même français font travailler de façon illégale des clandestins dans un atelier dans le sud de la France, et même à Paris! Ce sont des pratiques que nous condamnons, et nous rendre régulièrement sur place, et assister à la production grâce à nos contrôles nous assurent un travail rigoureux et légal.

La production locale est aussi écologique. Comment? Le produit ne fait pas 3 fois le tour de la planète avant d’arriver chez vous pour un enjeu unique de rentabilité maximum, grâce à une délocalisation à moindre coût. 

 

 

La fabrication en région Rhône-Alpes représente le budget majoritaire dans le coût de revient des produits c’est à -dire qu’il représente à lui seul plus ou moins 80% de nos prix, en fonction des modèles. Les salaires Français sont plus élevés que la majorité des pays Européens, mais j’ai fait ce choix pour plusieurs raisons : 

  • Originaire de la région Rhône-Alpes, j’ai vu depuis mon adolescence ces ateliers laissés à l’abandon pour une main d'œuvre très bon marché dans de pays lointains.   
  • Valoriser le savoir-faire de la région Rhône-Alpes, spécialisée dans le textile à nos clientes
  • Avoir une relation de proximité privilégiée avec les personnes des ateliers, Agathe, Emilie, Isabel. Nous essayons  les prototypes à chaque étape du développement. Visiter l’atelier lors des productions, passer si besoin pour une urgence, être transparente et montrer les coulisses, parfois aussi vivifiant qu’épuisant, de ce secteur ! 
  • Objectif zéro déchets et fin de vie des produits Maline : Réutiliser les chutes pour en faire des accessoires, le reste est précieusement conservé pour sa réutilisation. 
  • Chez Maline, rien ne se perd, tout se transforme. Les chutes de chutes de la collection 2020 ont été utilisés pour rembourrer les coussins du canapé au Showroom !
  • Nous n’utilisons pas d’emballage à usage unique, nos packagings sont recyclés et/ou biodégradables et le plus minimaliste possible! 
  • Notre partenaire fabricant du fil et du tissu est en train de faire des tests pour décomposer la matière à nouveau pour la régénérer soit pour la même utilisation, soit pour une autre utilisation. Cela permettrait de récupérer vos ensembles en fin de vie et de leur donner une nouvelle vie! 

 

4- QUEL MODÈLE ÉCONOMIQUE POUR MALINE ?

 

L’économie circulaire passe par le business model de notre entreprise. Une des problématiques et cause de la pollution liée au secteur textile depuis son industrialisation, deuxième secteur le plus polluant au monde, est la production massive de stock et de ce fait les stocks dormants, et invendus. 

Estimer au mieux la demande, c’est ce qui est très difficile, surtout en cette période de Covid.

La pré-commande permet de proposer aux clientes de réserver leur achat, et nous permet de produire les quantités par tailles précisément.  

La production à la demande est possible, à partir de 10 pièces, par modèle commandé par nos clientes lors d’une rupture de stock, nous pouvons lancer une mini-production et les clientes en sont alertées. 

J’ai souhaité écrire cet article pour vous expliquer toute notre démarche en détail, celle qui nous paraît la plus optimale en fonction de nos valeurs, de nos contraintes et surtout de nos moyens financiers. 

Nous sommes toujours à l'affût de nouvelles technologies et de nouveaux moyens pour améliorer notre projet, et ouvert aux échanges, avec vous.

 

Pauline